• Un chemin très court par Odile


    Un chemin très court par Odile 

    Voici un disco qui signe mon retour sur le blog avec une trop longue période de silence piano... on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie et comme chaque année, les mois de novembre et décembre sont des mois critiques pour assouvir ma passion... pour une fois, je ne me suis pas trop formalisée, sachant que tôt ou tard, je REVIENDRAIS ! et comme c'est bon de vous retrouver !

    Pour ce disco, je pense très fort à Dionisa qui a écrit sur son blog qu'elle ne l'aimait pas... sentiment que j'ai looongtemps partagé, sur lequel je n'arrivais pas à m'investir... puis, une fois assimilés les plaqués, les déplacements, les enchaînements... j'ai commencé à l'apprécier un peu plus, j'ai ajouté un brin de pédale pour qu'il résonne mieux, ajouté un brin de sourdine pour modifier un peu le son... bref, je l'ai accommodé à ma sauce !
    Et comme le chemin était vraiment très très court, je l'ai doublé !
    J'espère que du coup, vous ne le trouverez pas trop long !he 

    Pat : Ah, voilà un disco comme je les aime : y a du mouvement, y a du rythme !!! Il est nickel !!!!

    T'as bien fait de le doubler, ça donne l'occasion d'aller se déhancher un peu sur le "dancefloor" !!! Pour fêter cette nouvelle année ...

    « Chacun ses plus beaux souvenirs par Odile »

  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Janvier 2016 à 01:17

    Il est très réussi ce disco! Ta persévérance a porté fruits Odile. cool

     

      • Lundi 4 Janvier 2016 à 19:21

        Merci Claudette, combien de fois ai-je reposé cette partition, puis pour finir par me motiver, surtout quand ça commence à devenir un tantinet musical...
        Raison de plus quand on se dit qu'il n'est pas désagréable à l'écoute chez les autres !

    2
    Lundi 4 Janvier 2016 à 17:30

    Avec ton assaisonnement "acoustique", il ne casse pas les oreilles ce disco cool

    J'admire ta persévérance et le résultat y est ! cool

    Je m'aperçois que tu as posté quelques articles, bien qu'étant inscrite à ta newsletter depuis très longtemps, je n'ai rien reçu par mail !

    Donc, même pour les nouveaux articles Eklablog ne nous préviendrait plus !

    C'est pas facile de garder le fil, et de plus j'ai horreur de faire faux-bond aux personnes que j'apprécie.

    Bises Odile

      • Lundi 4 Janvier 2016 à 19:26

        Merci Rose, contente que mon assaisonnement te convienne !
        J'ai vérifié, tu es toujours inscrite à la newsletter... bizarre !
        Les mystères de l'informatique... ne pas toujours chercher à comprendre...
        A bientôt, pour un slow qui m'a beaucoup plu à l'étude... 

    3
    Lundi 4 Janvier 2016 à 22:53

    Et bien, Odile, "accommodé à ta sauce", je commence à l'aimer un peu plus ce petit disco et cela ne m'a pas déplu de l'entendre deux fois. Tu le réussis très bien. Bravo ! cool

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 19:08

        Merci Dionisa, ton commentaire me ravit !
        Je pense souvent à toi avec ces discos ! Et de lire que tu commences à l'aimer, ça me fait super plaisir !happy C'est un moyen comme un autre de se motiver mutuellement !

    4
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 18:31
    Comme Dionisia, je n'aime pas trop le disco mais j'avoue qje ton interprétation est très réussie. Ca a l'air assez coriace à étudier , je ne rejouis pas d'y être mais lorsque le moment sera venu je m'efforcerai de le l'apprendre. Un grand bravo Odile! ..... Rien ne te résiste .
      • Dimanche 17 Janvier 2016 à 18:56

        Merci Suzy, j'ai failli zapper ton commentaire !
        Je te rassure beaucoup de choses me résistent... mais je suis tenace !
        Et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas... c'est un peu la marque de fabrique des apprentis musiciens !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :